L' actualité au lycée Rosa Parks

Devenir volleyeuse professionnelle : l'objectif d'Audrey, étudiante en BTS MCO au sein du lycée Rosa PARKS

Par admin lyc-colbert-thionville, publié le lundi 15 novembre 2021 09:41 - Mis à jour le vendredi 3 décembre 2021 13:31
AR_1.JPG

Audrey RIDEL, Etudiante en BTS MCO, Volleyeuse au TFOC

  • Audrey, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Etudiante, je suis originaire de Charente-Maritime.

A l’âge de 15 ans, j’ai commencé le volley-ball et cela a été une révélation. Après une Seconde en Section-Sportive à Niort, j’ai intégré le Pôle Espoir de Bordeaux pour y passer mon BAC GENERAL. J’ai poursuivi dans la continuité de mon double projet (volley + étude) au Centre de Formation de Nantes pour deux ans en conciliant mes études au STAPS. Malheureusement, ou heureusement pour moi, ces études ne m’ont pas plu.

  • Quelle formation suis-tu au sein du lycée Rosa PARKS ?

Actuellement, en deuxième année en BTS MCO, au lycée polyvalent Rosa Parks, j’associe toujours les études avec le sport en étant au Centre de Formation du TFOC (Terville Florange Olympique Club). Cette réorientation en BTS m’a beaucoup apporté, je me plais beaucoup plus dans cette filière maintenant. En BTS MCO, des stages sont prévus. J’effectue mes stages chez DECATHLON.
Poursuive ses études en double-projet est un défi quotidien car nous nous entrainons quasiment tous les jours, voire deux fois par jour. Il m’a fallu être plutôt organisée pour pouvoir m’avancer au niveau des révisions ainsi que des devoirs. Cela m’a appris à être rigoureuse dans mon travail
.

  • Quels sont tes projets professionnels et sportifs ?

Au futur, j’espère atteindre mes objectifs sportifs : devenir joueuse professionnelle de volley ; et scolaires obtenir mon BTS. Pour la suite de mes études, si je peux continuer ce double projet, j’aimerais m’orienter vers un Master ou une Licence Professionnelle en alternance

J’ai conscience qu’une carrière sportive ne dure pas toute une vie, c’est pourquoi j’assure mes arrières avec un diplôme.

Bonne continuation, Audrey.